/media/album/media/2022-03-31_15-40-04_PW1005-ML-FacingCarre_recomp.jpg/media/album/media/2022-01-12_15-02-01_PW1005-ML-Visualisation.jpg

Formats disponibles (3)

CD
15,00 €
WAV
9,60 €
MP3
4,50 €

Texte

Depuis son apparition remarquée sur le devant de la scène, Mathias Lévy n’a pas cessé d’emprunter des chemins singuliers pour forger son style.
Il n’est jamais où on l’attend, chacune de ses propositions est une surprise qui nous en dit un peu plus sur l’étendue de son art. Aucune possibilité d’être dans la redite ou la banalité. Sa virtuosité n’est jamais employée au bavardage ou à la performance.
Il a sa manière à lui, son monde. Fait de brassages, de souvenirs et d’inventions. Sa curiosité, ses nombreux savoirs musicaux, son ancrage dans la modernité de son époque font de lui un artiste poussé de l’avant par une véritable nécessité constitutive.
Son précédent opus « Unis Vers » révélait déjà sa science de la composition.
Avec « Les démons familiers », Mathias Lévy élargit son spectre pour une œuvre orchestrale de grande envergure.
Il y convoque l’énergie du jazz, avec un quartet batterie - piano - contrebasse - violon, et les possibilités sonores d’un quatuor classique, poursuivant son désir de créer des ponts et de casser les codes avec des sonorités nouvelles.
Un grand orchestre à géométrie variable avec également un accordéon et une clarinette basse, cousins du violon pour leurs capacités lyriques.
Polyrythmies, modes mélodiques balkaniques ou orientaux, écritures savantes et espaces de libertés contribuent à l’invention d’un folklore imaginaire contemporain.
Chacun des musiciens, interprète d’une écriture très élaborée, est aussi sollicité sur le terrain de l’improvisation qui conserve une place primordiale dans la construction de l’œuvre.
« Les démons familiers » est une invitation au voyage, à se faire son propre film au gré des rebondissements d’un récit riche en émotions fortes et contrastées.
Un parcours féerique, une atmosphère qui vous transporte d’un bout à l’autre de l’album.
Entouré d’un collectif de très haut vol, Mathias Lévy nous raconte ici son histoire la plus personnelle à ce jour. Sûrement un tournant important dans son développement artistique.

Tracks (11)

1
Beyrouth
05:44
2
Couleurs
06:01
3
Unis vers
03:56
4
En cascade
08:06
5
Etrangers
06:26
6
Origines
06:18
7
Mécaniques des fluides
04:25
8
Valse à la Bill
04:47
9
Arabesques
07:08
10
Petites différences
05:41
11
Valse calme
04:21

Artistes (10)

Mathias Lévy violon, compositions
Thomas Enhco piano
Jérémy Bruyère basse, contrebasse
Bruno Ducret violoncelle
Jean-Philippe Viret contrebasse
Laurent Derache accordéon
Hugues Mayot clarinette basse, saxophone soprane

Crédits

Produit par Mathias Lévy pour PeeWee!
Direction artistique, arrangement, préproduction, sons additionnels : Grégoire Letouvet
Enregistré en juin 2021 aux studios Sextan A et B par Vincent Mahey et Arthur Gouret, assistés de Loïs Burnouf
Mixé en novembre 2021 par Nicolas Charlier
Mastering : Raphaël Jonin J RAPH i.n.g.
Production exécutive : François Yvernat, Virginie Crouail et Simon Goubert
Conception graphique : Anna Guignard et Gaby Mahey
Photos : Marikel Lahana à l'hôtel Edgar (Paris)

Presses (6)