/media/album/media/2021-05-16_191156.291839_Fichier_1444.png/media/album/media/2021-05-16_190953.619354_mockup-dibiye.png/media/album/media/2021-05-16_190742.292512_Fichier_12x.png

Formats disponibles (3)

CD
18,00 €
WAV
9,60 €
MP3
4,50 €

Texte

Certains ont le pouvoir d'ouvrir les yeux des autres, de leur faire voir un paysage caché, sans leur apprendre. Ils marchent quelques pas devant, puis ils s'effacent.

Ce sont souvent des conteurs.

Ils parlent, sans trop se soucier qu'on les écoute.

Ils savent qu'on ne peut pas vivre sans récit. Le récit doit être dit. On n'a pas besoin de l'entendre du premier coup, il peut rester flottant dans l'atmosphère.

On a cru rêver. On se souvient de quelques petits gestes ou d'une lumière ou d'un son. Et ce rien du tout va faire son chemin.

Au départ, c'est un conte, une ritournelle, un chant, quelques signes qui restent tapis dans un pli de mémoire et provoquent notre métamorphose.

Alors que nous nous souvenions d'une berceuse primitive et succincte, nous entendons peu à peu grincer la porte d'une cosmogonie.

L'œuvre prend une dimension transformatrice.

Comme Amadou Hampâté Bâ, Francis Bebey nous donne le désir d'Afrique. Avec un morceau de bois, un seul trou dedans, il nous décode la musique. Pas seulement la musique africaine, mais cet inexplicable qui parle d'essentiel, qui parle de la vie, de la mort, de l'amour et de la joie. Voilà qu'on touche la musique.

Celle d'avant la culture, de la pierre et du vent, celle qui se fête tous les jours dans les bals populaires, celle de la transe, des midinettes et des chamanes.

Son œuvre est un langage transversal qui relie les couloirs fermés de la tour de Babel.

Francis Bebey nous donne les clés.

              Pierre Mahey

Tracks (14)

1
Dibiye (La ruse)
3:53
2
Stabat Mater Dolorosa
4:15
3
Nyambe
6:24
4
Mandema
4:52
5
Lamido
2:35
6
Essok'Am
4:41
7
Invocation to the rain for the Sahel
6:27
8
Bantu Lullaby
4:32
9
Moon smile
3:55
10
Mitingidingi
5:09
11
Sangara
3:48
12
Bonus 1 - Engome
4:48
13
Bonus 2 - Essok'Am
4:01
14
Bonus 3 - Yam Daabo
3:17

Artistes (4)

Francis Bebey Guitare, Sanza, flute pygmée, chant
Patrick Bebey Percussions, Sanza, flute pygmée, chant
Toups Bebey Percussions, Saxophones, chant
Noël Ekwabi Basse electroacoustique

Crédits

Compositions et arrangements : Francis Bebey Produit, enregistré et mixé par Vincent Mahey Coproduit par Patrick et Toups Bebey Production exécutive : François Yvernat Enregistré en mai 1997 au studio PEE WEE (Aubervilliers) Ingénieur du son assistant : Philippe Simonin Mixé en octobre 1997 au Studio Corine (Draveil) Montage : Amory Groc (Studio Cargo) Masterisé par Raphaël Jonin (Dyam) Peintures : So Graphisme : Anna Guignard et Gaby Mahey Remerciements à Bob Mathieu Un salut très spécial à Hubert Dupont pour son aide précieuse sur "Stabat Mater Dolorosa" Date de parution originale : 9 février 1998 sur le label PEE WEE music