/media/artist/media/2021-09-19_17-02-43_Simon_Goubert.png

Texte

       Né à Rennes en 1960, Simon Goubert commence l'étude du piano dès l'âge de trois ans. Il découvre la batterie à l'occasion de la venue dans sa ville natale de Kenny Clarke le 4 février 1970. Il aborde les percussions d'abord au conservatoire de Rennes, puis à partir de 1976, avec Sylvio Gualda au conservatoire de Versailles, où il étudie l'harmonie. Il fait ses premières armes comme percussionniste avec l'Ensemble Polyphonique de l'ORTF dirigé par Charles Ravier.

       Mais surtout, il passe ses nuits dans les clubs de Jazz, notamment au Riverbop où il fait le bœuf quotidiennement grâce à la bienveillance des grands batteurs habitués des lieux : Aldo Romano, George Brown, Jacques Thollot, Bernard Lubat, Oliver Johnson, et Christian Vander.

       En 1981, après avoir joué pendant deux ans dans le quartet du guitariste Philippe Petit, Simon Goubert fonde le groupe "Spiral", qui joue dans la plus pure tradition coltranienne. Parallèlement, à partir de 1982 et jusqu'en 1987, il se produit mais aux claviers, dans le groupe "Offering" de Christian Vander, qu'il retrouve de 1992 à 1997 au sein des "Voix de Magma" puis de "Magma".

       Entre 1992 et 1998, on le retrouve régulièrement dans des formations dirigées par Joachim Kühn, en trio ou en quartet, en compagnie de Jean-François Jenny-Clark, Michel Benita, Dominique Piffarelly, Louis Sclavis ou Christof Lauer.

       Depuis, outre l’enregistrement d’à-peu-près 80 albums - dont 8 sous son nom -, il est appelé à jouer entre autres avec: Steve Grossman, Sonny Fortune, René Urtreger, Éric Barret, Alain Jean-Marie, Christian Escoudé, Jacques Vidal, Jacky Terrasson, Bireli Lagrène, Michèle Hendricks, Riccardo Del Fra, Philip Catherine, Siegfried Kessler, Dave Liebman, Eric Le Lann, Jean-François Jenny- Clark, Patrick Molard, Kim Parker, Steve Potts, Babik Reinhardt, David Patrois, Mal Waldron, Michel Édelin, Laurent De Wilde, Didier Levallet, George Mraz, Andy Emler, Eddie Henderson, Gordon Beck, François Jeanneau, John Hicks, Hélène Labarrière, Manuel Rocheman, James Carter, Eric Watson, Louis Sclavis, Lee Konitz, Martial Solal, Chuk Israëls, Joëlle Léandre, François Corneloup,...

       Pour ce qui est de ses principales formations, de 1987 à 1997, il se produit en trio avec Michel Graillier et Alby Cullaz et en 1994, il fonde avec Christian Vander, "Welcome", formation composée de deux batteries, deux saxophones, un piano et deux contre- basses. En 2004, c'est au tour de "Soft Bounds" en collaboration avec Sophia Domancich (avec laquelle il se produit régulièrement et enregistre en duo), Hugh Hopper et Elton Dean. Pendant cette même année se créent le duo qu’il forme avec S.Domancich ainsi que le trio "DAG", avec la pianiste et le contrebassiste Jean-Jacques Avenel.

       Depuis 2001, avec Emmanuel Bex et Glenn Ferris, S.Goubert forme également le trio BFG, qui remporte les récompenses les plus prestigieuses (Victoires du jazz, Grand Prix du Disque de l'Académie Charles Cros 2001, Choc Jazzman de l’Année,...).

       Depuis 2009, c'est avec le koriste Ablaye Cissoko qu'il dirige "African Jazz Roots" (avec S.Domancich et Jean-Philippe Viret). On l'a retrouvé également dans un spectacle musical conçu par E.Bex et David Lescot, "La chose Commune” ou au sein du trio de Franck Tortiller.

       Deux trios se produisent actuellement, en compagnie de Simon : “Night bus”, dirigé par Gary Brunton, avec Bojan Z, et le trio équilatéral avec Tony Hymas et Hélène Labarrière.

       Mis à part le duo avec S.Domancich (dont le nouvel album “Twofold Head” est paru en 2021) et la reprise de son quartet mythique (avec Boris Blanchet, Michel Zenino, et toujours S.Domancich), Simon a repris la route avec “Magma” depuis 2020, toujours en tant que pianiste.

 

       Simon Goubert a été le premier batteur à recevoir le Prix Django Reinhardt de l'Académie du Jazz en 1996, et a obtenu le Grand Prix du Disque de l'Académie Charles Cros 2020 pour son album, " nous verrons... “.

 

DISCOGRAPHIE SÉLECTIVE :

Leader :

"Haïti" (1991) - "Couleurs de peaux" (1993) - "L'encierro" (1995) - "Des jours difficiles" (compilation Les Allumés du Jazz) (1997) - "Le phare des Pierres Noires" (1998) - "Désormais,..." (2001) - "et après" (2005) - “Background” (2008) - “nous verrons…” (2019)

Co-Leader:

Steve GROSSMAN / Alby CULLAZ / Simon GOUBERT : "Reflections" (1991)

Simon GOUBERT & Christian VANDER "WELCOME" : "Bienvenue" (1995)

Michel GRAILLIER / Alby CULLAZ / Simon GOUBERT : "It was a very good night" (1998)

Éric BARRET & Simon GOUBERT : "Linkage" (2000)

Emmanuel BEX / Glenn FERRIS / Simon GOUBERT "BFG" : "Here and now" – (2001)

M.GRAILLIER / A.CULLAZ / S GOUBERT : "Sweet smile" - (Japon 2004)

"SOFT BOUNDS" (2005)

Sophia DOMANCICH/Jean-Jacques AVENEL/Simon GOUBERT "DAG" (2006)

Sophia DOMANCICH & Simon GOUBERT "You don't know what love is" (2007)

DAG "Free 4 DAG" (2009)

Simon GOUBERT & Ablaye CISSOKO "African Jazz Roots" (2012)

DAG - “Upcoming summer” (2013)

Emmanuel BEX / Glenn FERRIS / Simon GOUBERT "BFG" : "Now or never" (2013)

Simon GOUBERT & Ablaye CISSOKO African Jazz Roots "Au loin" (2017)

Sophia DOMANCICH & Simon GOUBERT “Twofold Head" (2021)

Sideman :

René URTREGER "Serena" (1990) — "The art of romance" (avec M.Graillier et R.Del Fra) (1990) — Arnaud MATTEI "Kamala" (1990) — Stéphane PERSIANI "Le cinquième" (1990) — Stephanie CRAWFORD / Michel GRAILLIER "A time for love" (1991) — Babik REINHARDT "Nuances" (1992) — Didier LEVALLET "Générations" (1992) — Babik REINHARDT "Les enfants de Django" (1993) — Gilles NATUREL "Naturel" (1994) — Jeff GARDNER / Rick MARGITZA "Second home" — (1994) — Patrick CASTILLE "Espace vital" (1994) — Jacques VIDAL "News of Bop" (1995) — Pierre-Michel SIVADIER "D'amour fou d'amour" (1995) — Manuel ROCHEMAN "Tropic City" (1995) — Xavier RICHARDEAU "Aube brune" (1995) — Michel EDELIN "Déblocage d'émergence" (1995) — Jacques VIDAL "Traverses" (1996) — Riccardo DEL FRA / Bob REVEL "Insieme" (1996) — Jacques VIDAL "Ramblin" (1999) — Manuel ROCHEMAN "I'm old fashioned" (1999) — Florin NICULESCU "Gipsy ballad" (1999) — Eric BARRET "New shapes" (1999) — Jacques VIDAL "Saïda" (2000) — Sophia DOMANCICH"Pentacle" (2003) — "Jazz live in Samois" (compilation) (2003) — Eddie HENDERSON "Echoes" (2004) — Jacques VIDAL "Sans issue" (2005) — Jacques VIDAL "Mingus spirit" (2007) — Sophia DOMANCICH Pentacle "Triana moods" (2007) — Emmanuel BEX “Open gate” (2009) — François CORNELOUP “Noir lumière” (2010) — Manabu OHISHI “Wish” (2010) — Sophia DOMANCICH “Snakes and ladders” (2010) — Patrick DEFOSSEZ/Anne-Gabriel DEBAEKER “Pourquoi tant de...” (2011) — Emmanuel BEX “feat Béla Bartók” (2011) — Manabu OHISHI “Ku” (2012) — Michel Marre “I remember Clifford” (2013) — Manabu OHISHI “Gift” (2013) — Michel EDELIN "Résurgences" (2013) — Jack WILKINS "I was born in love with you" (2015) — CEOL MOR “Lights and shades” (2016) — Emmanuel BEX & David LESCOT "La chose Commune" (2017) — Sophia DOMANCICH "en hiver comme au printemps" (2017) — "Thollot in extenso" (2017) — René URTREGER & Agnès DESARTHES "Premier rendez-vous" (2017) — Michel EDELIN "Echoes of Henry Cow" (2019) — Gary BRUNTON “Night bus” (2019) — François RIPOCHE "Happy moods" (2019) — Jean-Jacques ÉLANGUÉ "Shades of Ouidah" (2020) — Gary BRUNTON Night bus “Second trip” (2021)

Au piano :

MAGMA "Merci" (1982) — OFFERING "Part 1&2" (1984) — OFFERING "Part 3&4" (1987) — OFFERING "Concert au théâtre Dejazet" (1987) — MAGMA "Les Voix" (1992) — STELLA "Le cœur allant vers" (2004) — Christian VANDER “John Coltrane, l’homme suprême” (2011) — MAGMA "Zëss" (2019) — MAGMA “Eskähl” (2021)

Directeur artistique :

ONJ Didier LEVALLET "Deep feeling" (2000)

Sophia DOMANCICH “le grand jour” (2021)